Aperçu général
Infrastructures
Economie
Ouverture à l’étranger
Villes du Zhejiang
 
   
page d’accueil
 >  >  >
Géographie
Climat
Superficie et population
Circonscription
Ressources naturelles
Histoire
Culture
Catalogue des personnalités de la province du Zhejiang

Catalogue des personnalités de la province du Zhejiang

Xie Lingyun (谢灵运;385433), originaire de Kuaiji (会稽) dans la province du Zhejiang, arrière-petit-fils de Xie Xuan(谢玄), grand homme politique de la dynastie des Jin de l’Est, est un poète chinois très célèbre . Il est aussi appelé Xie Ke (谢客), et généralement connu sous les noms Xie Kanggong (谢康公) et Xie Kangle (谢康乐). Il est l'initiateur de la poésie descriptive de paysage, qui occupe une place dominante dans l’histoire de la littérature chinoise.

He Zhizhang (贺知章;659 – 744)prénom usuel Jizhen (季真), né à Kuaiji (会稽) dans la province du Zhejiangest un des plus grands poètes chinois de la dynastie Tang. Homme franc et généreux, il est reconnu pour sa connaissance profonde de la poésie et de la calligraphie dès son plus jeune âge. En 695, il réussit l’examen impérial de Jinshi (进士) et devient haut fonctionnaire. Il rédigea les Archives des Tang(《六典》) auprès de l’empereur. Ses poèmes sont simples et délicats, écrits dans un style succinct et élégant. Ses chefs-d’œuvres Journal fortuit d'un retour au village natal(《回乡偶书》) et Chant des saules( 《咏柳》) sont universellement appréciés et restent immortels dans la littérature chinoise.

Lu You (陆游;1125—1210), Han de Shanyin de Yuezhou (越州山阴;qui se trouve aujourd’hui à Shaoxing du Zhejiang; 浙江绍兴), est un poète de la dynastie des Song du Sud. Son prénom usuel est Wuguan (务观) et son surrnom est Fangweng (放翁). Inspiré par les idées patriotiques de sa famille, Lu You assume une fonction au Ministère des Rites auprès de l'empereur Gao, mais il est destitué par Qinhuin (秦桧). Il s’installe alors dans la zone Shu (蜀;correspondant aujourd’hui à la province du Sichuan) et s’engage dans l’armée. Pendant sa vieillesse, il rentre dans son pays natal avec pour ambition de retrouver le territoire perdu. Il écrit de nombreux poèmes au contenu très riche. Plus de 9000 existent encore aujourd’hui. Ses poèmes expriment son ambition politique, reflètent la misère du peuple et présentent un style grandiose et désinvolte. Les poèmes décrivant la vie quotidienne sont d’un style frais. Le nombre de ses ci (词;une sorte de poème chinois en vers inégaux) est inférieur à celui de ses poèmes, mais ils sont également imprégnés de son esprit patriotique, en résistance aux envahisseurs. D’après Yang Shen (杨慎), les ci de Lu You ressemblent à ceux de Qin Guan (秦观) par leur finesse et ressemblent à ceux de Su Shi (苏轼) par leur grandeur. Il écrit Brouillons de poèmes de Jiannan (《剑南诗稿》), Recueil des textes littéraires de Weinan (《渭南文集》), Livre de la dynastie Tang du Sud (《南唐书》) et Notes de Laoxue’an (《老学庵笔记》)

Cai Yuanpei (蔡元培;18681940), originaire de Shaoxing(绍兴)dans la province du Zhejiang, avait pour prénoms usuels Heqing (鹤卿), Zhongshen(仲申), Minyou(民友) et Jiemin(孑民), pour surnom Apei(阿培), et pour pseudonymes Caizhen(蔡振) et Zhouziyu(周子余). Il fut révolutionnaire, éducateur et homme politique chinois de l’époque moderne. Il fut le premier président du Ministère de l’Education de la République de Chine, puis le directeur de l’Université de Pékin de 1916 à 1927, où il fit de grandes réformes et prit l’initiative des recherches et de la liberté. De 1920 à 1930, il dirigea également l’université centrale de droit. Au cours de l'Expédition du Nord, il présida le Comité exécutif de l'Education et le Daxueyuan de la République de Chine (Conseil des universités). De 1928 à 1940, il jouea un rôle de premier plan dans la fondation de l’Academia Sinica en appliquant ses idées sur les recherches académiques. Homme généreux, Caiyuanpei fut également un observateur de la société chinoise. Pendant ses voyages d'étude en Europe, il réfléchit beaucoup à l'esprit scientifique de la Renaissance et au courant idéologique de la Révolution française. Il préconisa les droits du peuple ainsi que les droits des femmes, et plaida vigoureusement pourl’instruction civique, y compris l’éducation morale, et pour l’initiation à une approche mondiale et à une formation esthétique.

Lu Xun (鲁迅;18811936) est un grand écrivain, penseur et révolutionnaire du « mouvement de la nouvelle culture » de l’histoire comtemporaine de Chine. De son vrai nom Zhou Shuren (周树人) et son prénom usuel Yucai(豫才)il est originaire de Shaoxing(绍兴) dans la province du Zhejiang. Lu Xun commence ses études dans une école privée et reçoit une éducation traditionnelle en  littérature. Durant ses études à Nankin(南京) en 1898, Lu Xun découvre non seulement des disciplines nouvelles mais aussi la théorie de l'évolution de Darwin. Il part ensuit pour le Japon en 1902 pour poursuivre ses études, puis abandonne la médecine pour se consacrer à la littérature. Il choisit la plume pour sauver l’esprit de sa patrie. L’année 1918 voit la publication dans la revue Nouvelle Jeunesse (《新青年》) de sa première œuvre sous le nom de plume Luxun en langage parlé Journal d'un fou (《狂人日记》), qui critique violemment  l’ancienne société du système féodal. Etant porte-drapeau de la nouvelle civilisation dite du « Mouvement du 4 mai », Luxun publie des romans remarquables comme La Véritable Histoire de Ah Q(《阿Q正传》) ainsi que de nombreuses proses et essais, qui marquent la révolution de la littérature chinoise et reçoivent une réputation mondiale.

Huang Binhong (黄宾虹;1865—1955), qui a pour prénom usuel Maozhi(懋质) changé par la suite en Zhi(), pour prénom usuel Pucun(朴存) et pour surnom BinHong(宾虹), est aussi appelé Yuxiang(予向) et Hongsou(虹叟). Sa famille est originaire de Shexian(歙县) dans la province d’Anhui mais il est né à Jinhua(金华) dans la province du Zhejiang. Il est un célèbre peintre, calligraphe, graveur et éducateur de peinture de l’époque moderne. Parmi ses œuvres représentatives on compte L'introduction des origines des peintres de l'école Huangshan(《黄山画家源流考》), Les memoires de la peinture de l'école Lu (《忆庐画谈》), Le précis de la peinture ancienne (《古画微》) L'aperçu de l'histoire de la peinture chinoise(《中国画学史大纲》).

Wang Guowei (王国维;18771927, né à Haining (海宁) dans le Zhejiang, a pour prénom usuel Jingan(静安), Boyu(伯隅), et pour surnom Guantang(观堂). Il est un grand maître de la civilisation traditionnelle chinoise, réalisant de grandes réussites dans la littérature, l'esthétique, l'histoire, la philosophie, l'épigraphie, et l’archéologie. Maitrisant bien l’anglais, l’allemand et le japonais, il fit une  recherche originale sur l’histoire de l’opéra traditionnel chinois. Ses travaux philologiques et historiques ont une grande valeur scientifique, et sa réputation de grand maître n'a jamais été contestée.

Li Shutong(李叔同;1880—1942), originaire de Pinghu (平湖) dans la province du Zhejiang, a pour nom d’origine Wentao(文涛), pour prénom usuel Xishuang (惜霜), mais il est plus généralement connu sous son nom bouddhiste, Hong Yi (弘一). Il est un poète, calligraphe, graveur de sceaux, éducateur de musique et de  peinture, expert du théâtre moderne. Avant-gardiste du « mouvement de la nouvelle culture », il excella dans tous les genres de l'art et eut une réputation mondiale.

Ma Yinchu (马寅初;1882-1982), prénom usuel Yuanshan(元善), originaire de Shenxian (嵊县;correspondant aujourd'hui à la ville de Shengzhou du Zhejiang浙江嵊州) est un éducateur, économiste et démographe très connu. Il assuma la fonction de directeur adjoint du Comité économique et financier de Chine ainsi que celle de président de l'université de Pékin. Il contribua toute sa vie au développement des sciences économiques et démographique en Chine.

Mayifu(马一浮;18831967), qui a pour prénom usuel Yifo(一佛) et pour nom d'enfance Futian (福田), et est également appelé Chenweng (谌翁), Beijie (被揭), Juan sou (蠲叟). Il est originaire de Shaoxing (绍兴) dans la province du Zhejiang. Expert de la civilisation traditionnelle chinoise, calligraphe et graveur de sceaux, il fut un représentant de l'école du nouveau confucianisme. Sa grande réussite dans l’art lui valut le titre « maître du nouveau confucianisme».

Qian Xuantong (钱玄同;18871939), nom d’origine Qian Xia (钱夏), prénom usuel Deqian (德潜), surnom Yigu (疑古), originaire de Wuxing (吴兴;correspndant aujourd’hui à Huzhou du Zhejiang;浙江湖州)est un phonéticien chinois qui a promu le chinois vernaculaire. Précurseur du « mouvement de la nouvelle culture », il parti au Japon faire ses études à l’université Waseda. Il proposa la suppression des caractères chinois. Il avait de nombreux élèves dont Luo Changpei(罗常培), Wei Jiangong(魏建功), Bai Dizhou(白涤洲), Zhao Yintang(赵荫棠), Wang Jingru(王静如), et Ding Shusheng(丁声树), qui contribuèrent à la standardisation de la prononciation chinoise.

Pan Tianshou (潘天寿; 1897-1971), originaire de Ninghai(宁海) du Zhejiang, a pour prénom usuel Dayi(大颐), et pour surnom Shouzhe(寿者). Il est aussi appelé Ashou(阿寿), Landaoren(懒道人), l'abbé de Xinelanruo(心阿兰若住持) et Shouzhe du sommet Leipotou(雷婆头峰寿者). Il fut un peintre et éducateur remarquable. Ses œuvres conservent les traits de la peinture traditionnelle des lettrés avec pour sujets sont les fleurs, les oiseaux, les montagnes et les rivières. Il fut par ailleurs un expert de la calligraphie, la poésie, la gravure de sceaux, ainsi que la théorie et l’histoire de peinture.

Xu Zhimo(徐志摩;1896 – 1931), nom d’origine  Zhangxu(章垿), prénom usuel Yousen(槱森),est un poète et écrivain chinois de la période moderne. Originaire d’une famille aisée à Haining(海宁) dans la province du Zhejiang, Xu Zhimo parti faire ses études en Angleterre. Il aspira à un idéal d'amour, de liberté, de beauté et créa la société du Croissant de lune (新月派). Il fut un des premiers auteurs chinois à parvenir à intégrer des formes occidentales de littérature dans la poésie chinoise.

Mao Dun (茅盾) né le 4juillet1896 dans la ville-district de Tongxiang (桐乡)de la province du Zhejiang et décédé le 27mars1981, est un écrivain et critique littéraire chinois de la période moderne. Son vrai nom est Shen Dehong (沈德鸿), son prénom usuel Yanbing (雁冰). Il prit également pour noms de plume Maodun (茅盾), Xuanzhu (玄珠), Fangbi(方璧), Zhijing (止敬), Pulao(蒲牢), Xingtian(形天), Maodun étant le plus connu. Le premier ouvrage publié en 1928 signé Mao Dun est une trilogie intitulée Eclipse  (《蚀》) et composée de trois nouvelles :  Désillusion(《幻灭》) Vacillation (《动摇》) et  Poursuite  (《追求》). Parmi ses œuvres représentatives, on compte Minuit (《子夜》) Trilogie rurale  (《农村三部曲》)Les vers à soie du printemps(《春蚕》), La moisson d’automne (《秋收》) et Les ruines de l’hiver(《残冬》), La boutique de la famille Lin (《林家铺子》)et L’aperçu de la littérature occidentale(《西洋文学通论》). Après la fondation de la République populaire de Chine en octobre 1949, Mao Dun fut nommé  Ministre de la Culture

Chen Xingshen (陈省身), de son surnom Xinsheng(辛生), est né le 26 octobre1911 et décédé le 3décembre2004. Considéré comme un des meilleurs mathématiciens et spécialistes de la géométrie différentielle en Chine, il est membre de l’Académie nationale des sciences des États-Unis, de l’Académie chinoise, et associé étranger de l’Académie des sciences, de La Royal Society et de l’ Académie chinoise des sciences.

Qian Xuesen (钱学森;19112009), né à Hangzhou(杭州) dans la province du Zhejiang, est un scientifique de l’astronautique. Membre de l’Académie chinoise des sciences, il est lauréat de la décoration « Deux missiles et une satellite ». Professeur au Massachusetts Institute of Technology et au California Institute of Technology, Qian Xuesen, est un des principaux acteurs des programmes de missiles spatiaux de la Chine et des États-Unis. Il est considéré comme le père de l'astronautique et le « roi de la fusée».

Jin Yong(金庸), de son vrai nom Zha Liangyong(查良镛), est né en 1924 à Haining(海宁) dans la province du Zhejiang. Immigré à Hongkong en 1948, il commence sa creation littéraire dans les années 50. Il est un des auteurs chinois les plus connus des romans de cape et d'épée à grand succès, dont plusieurs ont été adaptés en films ou séries télévisées. Il est également le co-fondateur du journal Ming Bao de Hongkong (1959), ce qui lui vaut le titre de l’« un des quatre hommes de talent de Hongkong ».  





[Imprimer ] [Fermer]
Produced By 大汉网络 大汉版通发布系统